Voici des prédications et des méditations à lire et à écouter pour vous édifier, notamment en raison des mesures prises par le gouvernement, lors de la crise sanitaire du virus COVID-19. Le but est que vous puissiez demeurez dans la parole de Dieu, la bible, malgré la distance qui vous sépare de vos frères et sœurs en Jésus-Christ.


Carême des enfants et des adultes
Lecture : Marc 2, 1-12 : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés »

Méditation : Est-il possible de voir de nos yeux que le pardon nous guérit ? Les amis de cet homme paralysé sont très ingénieux. Ayant la foi ferme que Jésus peut sauver leur ami, ils se démènent pour le lui amener, quitte à tout casser. Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’en plus Jésus a reçu de Dieu le pouvoir de pardonner les péchés. Tu sais « le péché » ce n’est pas faire de mauvaises choses. Pour Dieu c’est surtout ne plus être en relation avec Lui. C’est comme si le lien avec Dieu était paralysé. Alors Jésus commence par ce qui est le plus important pour Dieu et pour l’homme : il guérit l’homme de son péché. Puis comme les religieux ne le croient pas, il leur montre qu’il a bien ce pouvoir-là. Il guérit aussi la personne de sa paralysie physique ! Jésus est venu pour guérir notre cœur du péché et rétablir toute notre personne. Pour nous permettre d’aimer Dieu et vivre heureux avec Lui.

Prière : Seigneur Jésus, guéris mon cœur lorsqu’il se paralyse et que je n’arrive plus à t’aimer ni à aimer les autres. Comme ces gens ingénieux et remplis de foi t’ont apporté leur ami paralysé, je te présente moi aussi : …mes amis, les membres de ma famille et tous ceux qui me sont chers et que je te nomme dans le secret de mon cœur, afin que tu les aides à te connaitre et à vivre heureux avec toi. Merci Seigneur Jésus ! Amen !

Bénédiction : Que le Dieu de toute grâce, nous pardonne, nous relève et nous conduise à vivre heureux avec Lui ! Amen !
(11/03/2021)

Carême des enfants et des adultes
Lecture : Jean 10, 7-10 : « …Moi Je suis la Porte… »

Méditation : Jésus nous ouvre la porte pour entrer dans la présence de Dieu. Jésus dis « je suis la Porte ». C’est bizarre ! Nous pouvons entrer et sortir à travers lui…D’accord mais pour aller où ? En fait il est la porte derrière laquelle nous pouvons être protégés du danger ou du mal, et aussi la porte d’entrée auprès de son Père qui nous aime. C’est même pour ça qu’il est venu. C’est grâce à « la porte Jésus » que nous pouvons venir librement dans la présence de Dieu. Et c’est là dans la présence de Dieu que se trouve « la vie en abondance » dont je parle. Une vie d’amour, de paix, de joie, d’amitié… ! Quelle grâce et quelle joie pour nous !

Prière : Seigneur, merci parce que tu nous as donné Jésus qui est la porte d’accès vers toi. Je voudrais venir dans ta présence le plus souvent possible pour découvrir avec toi, cette vie pleine de paix, d’amour et de joie ! Amen !

Bénédiction : Que le Christ, notre porte vers Dieu, nous ouvre le chemin de la paix, de la foi ainsi que de l’amour éternel. Amen !
(10/03/2021)

Carême des enfants et des adultes
Lecture : Matthieu 8, 23-37 : « Pourquoi avez-vous si peur ? »

Méditation : Jésus dit qu’il sera toujours à tes cotés dans le bateau de la vie ! N’aie pas peur !
Quand cette tempête s’est levée, les disciples ont eu très peur eux aussi ! Mais, ils ont eu le bon réflexe d’appeler Jésus à leur secours et ils ont été sauvés. Ils étaient très étonnés de voir que Jésus avait le pouvoir d’apaiser la mer et le vent. De même Jésus a le pouvoir d’apaiser nos cœurs quand nous vivons des choses, qui sont comme des tempêtes dans nos cœurs.
Quand nous faisons appel à Lui, Jésus nous dit comme à ses disciples : « Pourquoi avez-vous peur ? Ayez confiance en moi ». Je suis là et j’ai le pouvoir de vous sauver.

Prière : Seigneur, ta présence est forte et apaisante à la fois. Je me sens bien quand je pense à toi. Tu me calmes quand je suis emporté par la peur et le doute. Accorde-moi et à toute ma famille la très grande confiance en toi dont tu as parlé à tes disciples. Accorde-nous ta paix tous les jours.

Bénédiction : Que la paix de Dieu qui surpasse tout ce que nous pouvons comprendre garde nos cœurs et nos pensées unis au Christ Jésus présent à nos côtés ! Amen !
(09/03/2021)

Carême des enfants et des adultes
Lecture : Jean 10, 11-15 : « Moi, je suis le Bon Berger… »

Méditation : Jésus dit : « Je suis le Bon Berger », le Bon Berger donne sa vie pour ses brebis. Jésus a voulu dire qu’il connait et aime chacun de ses enfants, et qu’en cas de danger pour nous, il est toujours prêt à nous défendre. Il est prêt à s’interposer, c’est-à-dire à se placer entre le danger, le mal et nous, comme le berger affronte le loup pour protéger ses brebis. C’est même ce qu’il a fait en mourant sur la croix. Il s’est placé entre le p éché le mal et nous. Il nous a ainsi délivré du mal !

Prière : Merci Seigneur, car tu es mon Berger. Je suis en sécurité avec toi. Tu as même accepté de te mettre en danger, et de mourir pour que je sois en sécurité. Merci pour tout ce que tu fais. Je te présente ma famille, mes amis, mes voisins…Toi qui aimes chacune de tes brebis, protège-les aussi s’il te plait. Amen !

Bénédiction : Que le Seigneur te bénisse et te protège, maintenant et toujours ! Amen !
(08/03/2021)

Carême des enfants  et des adultes
Lecture : Luc 10, 25-37 : « Qui est mon prochain ? »

Méditation :Qu’en penses-tu ? Y a-t-il des gens qu’on doit aimer et pas d’autres ? Comment choisir ?
C’est un peu la question de ce maitre religieux. Jésus lui a répondu en racontant cette histoire. Pour comprendre, sache que le prêtre et le lévite étaient des responsables religieux et qu’ils percevaient le Samaritain comme un mauvais croyant qu’ils méprisaient. Pourtant dans cette histoire seul le Samaritain a fait pour le blessé ce qu’il aurait aimé qu’on fasse pour lui : Il a secouru ce pauvre voyageur ! il a pris soin de lui.
Jésus nous aide ainsi à comprendre que la vraie question n’est pas « qui est mon prochain » ? Mais plutôt « de qui suis-je le prochain » ? suis-je prêt à aimer tous ceux que je rencontrerai ? à m’approcher d’eux, bref, à devenir un prochain comme Dieu le désire ?

Prière :
Seigneur, aide-moi à regarder ceux que je rencontre avec un regard d’amour fraternel. Ouvre aussi mes yeux et mon cœur afin que je sois attentif aux difficultés que peuvent traverser, mes amis et aide-moi à les soutenir. Et si c’est trop difficile pour moi, montre-moi où trouver quelqu’un qui les aidera. Amen !

Bénédiction :
Que Dieu soit bienveillant envers toi et t’enseigne à faire de même pour les autres. Que Dieu t’entoure de son amour pour que tu le partages autour de toi ! Amen !
(04/03/2021)

Carême des enfants et des adultes
Lecture :
Matthieu 18, 21-33 : « Seigneur, combien de fois pardonnerais-je à mon frère s’il fait ce qui est mal envers moi ? »

Méditation : C’est ce que Pierre demande à Jésus. Pour lui répondre Jésus a raconté cette histoire du serviteur qui refuse de pardonner. Et toi qu’en penses-tu ? Lorsque nous pardonnons, ce n’est pas le nombre de fois qui est important, mais le fait de pardonner de tout notre cœur, et d’essayer de le faire à chaque fois que l’autre nous blesse. Nous sommes bien heureux nous aussi, quand celui que nous avons blessé nous pardonne, quand il n’en parle plus et que nous redevenons amis. Le pardon est très important en amitié et dans la famille. Le pardon est une porte d’espérance pour des relations toujours possibles et renouvelées.

Prière :
Seigneur merci pour ton pardon quand je me détourne de toi et quand je t’offense. Je crois qu’avec ton aide, il est toujours possible de pardonner aux autres. Accorde-moi s’il te plait ta force et ton amour pour cela. Donne-moi tous les jours le courage et la joie de vivre le pardon. Amen !

Bénédiction : Que Dieu nous pardonne toutes nos fautes et sois toujours avec nous pour nous bénir .
(02/03/2021)

Carême des adultes.
Lecture :
Luc 5, 27-32 : «…Je ne suis pas venu appeler des justes mais des pécheurs, pour qu’ils se convertissent… »

Méditation :
Jésus ne donne aucune raison à Lévi pour l’obliger à le suivre. Mais le fait qu’un homme de Dieu s’intéresse à lui n’a pas dû laisser Lévi indifférent. Lui, rejeté du nombre des enfants d’Abraham a dû se sentir réintégré, accepté, délivré de ce que le peuple lui reproche. Une porte s’était ouverte devant lui pour revenir à Dieu. Il n’a pas hésité une seule seconde à passer par cette porte. Jésus ne le réduit pas à son péché mais voit en lui un enfant de Dieu qui a besoin d’être délivré de son mal.
On comprend alors que Lévi offre un grand repas en l’honneur de Jésus. Lévi qui jusque-là ne pensait qu’à lui-même ouvre désormais sa maison et sa table aux collecteurs de taxes comme lui, à d’autres personnes et à Jésus avec ses disciples. C’est la joie retrouvée d’être enfant de Dieu. Ce banquet anticipe sans doute le banquet du Royaume où les pécheurs pardonnés seront à la table du banquet céleste avec Abraham, Isaac et Jacob.
Cette perspective déplait aux pharisiens qui en font la remarque aux disciples de Jésus. Pour eux, ceux qui observent la Loi ne doivent pas se mélanger avec les pécheurs, avec ceux qui ignorent la Loi de Dieu. A cela Jésus répond qu’il est le docteur envoyé pour guérir les malades et non pour ceux qui se reconnaissent en bonne santé. En partageant le pain avec les malades Jésus leur demande de se repentir et leur apporte leur apporte le remède dont ils ont besoin, c’est-à-dire lui-même.

Prière :
Seigneur Jésus, nous sommes pécheurs devant toi. Viens partager nos vies.  Viens partager le pain avec nous et sois pour nous le remède dont nous avons besoin. Seigneur Jésus nous t’accueillons comme notre Sauveur !

Bénédiction :
Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu le Père et la communion de l’Esprit-Saint soient avec nous tous ! Amen !

Carême des enfants
Lecture :
Matthieu 4, 1-10 : « …L’homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu… »

Méditation :
Jésus a été conduit dans le désert où il s’est trouvé tout seul pour affronter le mal. Aïe ! Quelle discussion et quelle bataille ! Il a résisté en priant pendant 40 jours, et en s’appuyant sur la Parole de Dieu. Il a gardé cette Parole dans son cœur, et il vaincu Satan, le mal, le mauvaise pensées. Il a choisi de suivre Dieu dans la lumière malgré les tentations.

Prière :
Merci Jésus d’avoir résisté au mal grâce à la prière et à la force que Dieu t’avait donnée. Aide-moi, moi aussi à comprendre et à aimer la Parole de Dieu. Qu’elle m’aide à résister aux mauvaises pensées, à tout ce qui pourrait m’éloigner de toi et des autres. Rends moi fort et confiant s’il te plait, et prends soin de ma famille. Amen !

Bénédiction :
Que le Seigneur nous donne la force de résister quand viendra le jour de la tentation. Que l’Esprit Saint mette en nous la Parole de Dieu pour toujours rester unis au Christ Jésus dans la lumière. Amen !

(20/02/2021)

Carême des adultes
Lecture : Matthieu 9, 14-17
« Pourquoi nous et les pharisiens jeûnons-nous souvent tandis que tes disciples ne jeûnent pas ?… »

Méditation :
Nous aurions beaucoup de raisons de jeûner et de nous repentir pour échapper au jugement de Dieu. Ce serait simplement faire preuve d’humilité devant Dieu et espérer éventuellement sa miséricorde. Mais dans tout cela la révélation et la présence de Jésus nous redonne une espérance certaine de la grâce de Dieu. Jésus est une raison de nous réjouir. Sa présence dans nos vies est une source d’espérance toujours renouvelée et une source de célébration de l’amour de Dieu pour nous. En lui, Dieu nous dit que nous avons le pardon, la rédemption et la vie pour toujours.
En cette période de Carême retrouvons le gout de nous réjouir en Jésus notre Pâque ! Jésus lui-même représente une invitation au banquet final du Royaume promis par Dieu. Il dit être lui-même le 5ancé des noces entre Dieu et son peuple dans le Royaume qui vient. Il est bien normal de se réjouir lorsqu’on est invité à des noces et de passer de la lamentation à la joie.
Jésus invite tous les pécheurs, les collecteurs de taxes et les prostituées, à revenir sans crainte du jugement vers Dieu son Père, Dieu d’amour et de miséricorde, pour vivre la joie du Royaume.

Prière :
Seigneur, souviens-toi que nous pouvons facilement pécher contre toi et te déplaire, les hommes sont faibles dans leur nature et leurs moyens, nos maux sont cachés. Merci de nous avoir donné Jésus-Christ pour nous réjouir de ton amour, de ton pardon et de ta rédemp)on éternelle en Lui. Illumine notre chemin vers toi par le Christ Jésus notre Seigneur ! Amen !

Bénédiction :
Que la paix nous soit donnée, ainsi que l’amour avec la foi, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ. Amen !

Carême des enfants
Lecture : Matthieu 3, 16-17 :
« Celui-ci et mon Fils bien aimé, en lui je trouve toute ma joie »

Méditation :
Vous avez sans doute déjà assisté à un baptême et sans doute au moins un aspect de ce qui se passait vous a marqué. Jésus a été baptisé dans le Jourdain. Quelle joie pour Dieu son Père qui était là ! Il l’a même exprimé par une voix qui venait du ciel : « Celui-ci et mon Fils bien aimé, en lui je trouve toute ma joie ». Tu sais, Dieu aussi était là et a eu beaucoup de joie quand tu as été baptisé. Pour toi aussi il a prononcé ces paroles d’accueil et de joie : « Tu es mon enfant bien-aimé ; je mets en toi toute ma joie ». Si tu n’es pas encore baptisé ces paroles seront aussi dites pour ta nouvelle naissance spirituelle. D’ailleurs Dieu se réjouit à chaque baptême !

Prière :
Dieu mon Père céleste, merci de te réjouir de moi et avec moi quand je vis de bonnes choses comme le baptême, et d’autres choses qui te plaisent. Bénis-moi s’il te plait, ainsi que tous ceux qui seront baptisés bientôt. Amen !

Bénédiction :
Seigneur Dieu, tu nous as tellement aimés que tu as envoyé Jésus ton Fils bien-aimé pour venir vers nous et nous conduire à toi. Merci pour le baptême qui fait de moi ton enfant. Amen !

(19/02/2021)

Carême des adultes
Lecture : Luc 9, 51-56 : « Il envoya des messagers devant lui… »

Méditation :
Jésus s’approche de Jérusalem, le temps de son exode vers le Père est proche. Pourtant, à l’approche de cette heure ultime, ses disciples n’ont toujours pas compris son enseignement, après avoir cheminé avec lui trois longues années.

Les Samaritains refusent de recevoir Jésus parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem. A cause de cela les disciples demandent leur destruction par la puissance surnaturelle de Dieu que Jésus leur a donné. En réalité il s’agit d’un double rejet avec toute la douleur que cela occasionne. Les Samaritains rejettent Jésus avec ses disciples et en retour ceux-ci demandent le rejet total des Samaritains par leur destruction. Il y a une escalade de la violence. L’histoire humaine en sera jalonnée. Mais Jésus rejette fermement cette escalade. Il propose de passer son chemin et d’espérer en demain.

Avec Jésus et surtout à l’approche de Pâques nous devons apprendre à renoncer au jugement, à la condamnation de l’autre, au rejet de celui qui n’est pas comme moi, de celui qui ne m’accueille pas et surtout de celui qui affirme sa différence contre moi. Individuellement, je dois aussi apprendre à faire confiance à la grâce de Dieu que Jésus révèle et laisser le jugement à Dieu. Je dois laisser Dieu être Dieu et espérer pour l’autre que la lumière du Christ lui parvienne dans l’avenir que je ne maitrise pas.
Pendant le temps de Carême j’apprends à espérer pour l’autre et pour moi. Pendant le temps de Carême j’apprends à me laisser instruire par le Christ, sur la vie du Royaume de Dieu.

Prière :
Seigneur Jésus toi qui nous enseigne l’amour de l’ennemi, nous te confions tous ceux qui nous ont blessés et que nous avons blessés. Accorde-nous de recevoir ta Parole de paix d’un cœur rempli d’amour et que nous la répandions autour de nous avec foi. Amen !

Bénédiction :
Que la grâce et la paix de Dieu nous remplissent d’espérance !

Carême des enfants
Lecture : Matthieu 19, 13-15 : « Laissez les enfants venir à moi… »

Méditation :
La foi est aussi une affaire importante pour les enfants. Beaucoup ont ramené leurs parents vers le Christ, pour leur baptême, pour trouver des réponses à leurs questions, pour vivre en fraternité, pour se rapprocher de la lumière de Dieu. Jésus a même posé les mains sur eux pour les bénir. Parler de Jésus, croire en Dieu et prier ensemble, ça concerne tout le monde. Aux yeux de Dieu le plus grand est celui qui est confiant comme un enfant, qui écoute et essaie de vivre comme Jésus le lui enseigne pour ne jamais désespérer et vivre dans l’espérance de ce que Dieu promet.

Prière :
Seigneur, merci pour ta tendresse envers tous les enfants et envers moi. Je t’aime. Je te prie de bénir mes copains et copines d’école, mon maitre ou maitresse d’école. Apprend-moi aussi à accueillir ceux qu’on rejette, aide-moi à écouter les autres avec respect et à les aimer.

Bénédiction :
Que le Seigneur pose les mains sur tous les enfants du monde et les bénisse. Que chacun ait ce qui est nécessaire pour grandir, être remplie de joie, d’espérance et confiance.

(18/02/2021)

Méditation du Mercredi des Cendres
Lecture :
Luc 15, 3-7 « …Réjouissez-vous avec moi car j’ai retrouvé ma brebis qui était perdue… »  

Méditation : Ce berger est heureux de retrouver sa brebis perdue ! De même Dieu se réjouit quand il nous retrouve ou quand nous revenons à lui. Dieu aime notre compagnie. Mais souvent nous l’oublions et nous nous éloignons de lui. Nous faisons alors des choses qui lui déplaisent : on se dispute avec certains, on ne leur parle plus, on ne fait plus attentions aux autres, parfois on leur fait du mal… Aujourd’hui c’est le début du Carême. Cinq semaines spéciales pour mieux connaitre Dieu et faire plus attention aux autres. Dieu sera heureux que nous retrouvions ainsi sa compagnie et que nous vivions plus en paix les uns avec les autres ! Alors que la joie de Carême commence !  

Prière : Seigneur, merci de nous permettre de vivre ces semaines particulières pour mieux te connaitre. Nous voulons nous préparer à la joie de Pâques. Aide-nous à vivre plus prêt de toi et à faire plus attention aux autres. Amen.  

Bénédiction : Que l’amour de Dieu le Père, la paix de Jésus-Christ et la force de l’Esprit-Saint qui habite dans nos cœurs, nous accompagnent tous les jours ! Amen

(17/02/2021)

Cheminons vers Pâques !
Le Carême est une période de 40 jours de préparation à Pâques, jour de célébration de la Résurrection du Seigneur Jésus.
L’Eglise observe une période de jeûne de 40 jours du mercredi des Cendres, qui ouvre le Carême, jusqu’à la veillée pascale du Samedi Saint, les dimanches étant exclus du jeûne dès les origines.

La dernière semaine du Carême va du dimanche de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem au seuil du dimanche de la résurrection du Seigneur. Le dimanche des Rameaux ouvre la semaine pascale, dite la Grande Semaine ou Semaine Sainte durant laquelle l’Eglise vit tout particulièrement le Jeudi Saint, le Vendredi Saint, la Veillée pascale et le dimanche de Pâques.
Le Carême est là ! préparons-nous à vivre la Pâque du Seigneur Jésus !

Pendant cette période je vous proposerai chaque jour un texte biblique, une courte méditation suivie d’une prière et conclue par une bénédiction. Pour les enfants je transcrirai aussi une proposition de l’EPUDF selon le même format. Les parents, grands-parents intéressés pourront partager un temps spirituel avec les enfants.

Le thème retenu est celui de l’Espérance. Voir dans les articles, les Méditations Carême 1, 2, 3 … 
Répandons autour de nous la bonne odeur du Christ en témoignant de Lui à nos enfants, à nos proches, à nos amis, à tous ceux vers qui le Seigneur nous enverra. Le salut de Dieu est pour tous.

Bon temps de Carême et de consécration au Seigneur !
(17/02/2021)

Bonjour,
Comme tous les dimanches depuis le début du confinement le culte sera disponible à 10:30 sur YouTube

Si vous disposez d’une box vous pourrez visualiser le culte sur votre télévision en vous rendant sur Youtube et en recherchant « Saint Etienne du Perreux » sur “Recherche”
Le lien sera également accessible sur Facebook :https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux
N’oubliez pas de “liker” sur YouTube et Facebook ça fait augmenter l’audience.
Une collecte sera faite pendant de culte pour la « matérialiser » vous pouvez suivre les informations suivantes : ICI.

Bon dimanche à tous
Romain SECCO
(22/11/2020)

Bonjour,
Comme tous les dimanches depuis le début du confinement le culte sera disponible à 10:30 sur YouTube

Si vous disposez d’une box vous pourrez visualiser le culte sur votre télévision en vous rendant sur Youtube et en recherchant « Saint Etienne du Perreux » sur “Recherche”
Le lien sera également accessible sur Facebook :
https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux
N’oubliez pas de “liker” sur YouTube et Facebook ça fait augmenter l’audience

Une collecte sera faite pendant de culte pour la « matérialiser » vous pouvez suivre les informations suivantes :
Don en ligne étape par étape
1/Aller sur le site national de l’Eglise Protestante Unie de France : https://www.eglise-protestante-unie.fr/
2/ Taper « Le Perreux » dans la barre de recherche. Trois lieux de culte apparaissent.
3/ Cliquer sur « Saint-Etienne du Perreux » écrit en bleu.
4/ Cliquer sur l’icône rouge « faire un don »
5/ Remplir ses coordonnées et choisir son mode de paiement
6/ Valider

Bon dimanche à tous
Romain SECCO
(15/11/2020)

Chers paroissiens,
 Comme tous les dimanches depuis le début du confinement, le culte sera disponible à 10:30 sur YouTube

Si vous disposez d’une box, vous pourrez visualiser le culte sur votre télévision en vous rendant sur Youtube et en recherchant Saint Etienne du Perreux sur “Recherche”.
Le lien sera également accessible sur Facebook :https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux
N’oubliez pas de “liker” sur YouTube et Facebook ça fait augmenter l’audience

Une collecte sera faite pendant de culte pour la « matérialiser » vous pouvez suivre les informations suivantes :
Don en ligne étape par étape
1/Aller sur le site national de l’Eglise Protestante Unie de France : https://www.eglise-protestante-unie.fr/
2/ Taper « Le Perreux » dans la barre de recherche. Trois lieux de culte apparaissent.
3/ Cliquer sur « Saint-Etienne du Perreux » écrit en bleu.
4/ Cliquer sur l’icône rouge « faire un don »
5/ Remplir ses coordonnées et choisir son mode de paiement
6/ Valider

Bon dimanche à tous
Romain SECCO, pour le Conseil
(11/11/2020)

Prédication de Christine Véaux du 16 / 08 / 2020

Bonjour,
Comme tous les dimanches depuis le début du confinement le culte sera disponible à 10:30 sur YouTube :

Si vous disposez d’une box vous pourrez visualiser le culte sur votre télévision en vous rendant sur Youtube et en recherchant Saint Etienne du Perreux sur « Recherche »
Le lien sera également accessible sur Facebook :https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux
N’oubliez pas de « liker » sur YouTube et Facebook ça fait augmenter l’audience

Une collecte sera faite pendant de culte pour la « matérialiser » vous pouvez suivre les informations suivantes :
Don en ligne étape par étape
1/Aller sur le site national de l’Eglise Protestante Unie de France : https://www.eglise-protestante-unie.fr/
2/ Taper « Le Perreux » dans la barre de recherche. Trois lieux de culte apparaissent.
3/ Cliquer sur « Saint-Etienne du Perreux » écrit en bleu.
4/ Cliquer sur l’icône rouge « faire un don »
5/ Remplir ses coordonnées et choisir son mode de paiement
6/ Valider

Bon dimanche à tous
Romain
(17/05/2020)

Bonjour à tous et bon déconfinement.
Voici une méditation pour commencer la semaine :

Texte :  Luc 9, 59-60
« Il dit à un autre : « Suis-moi. » Mais cette personne dit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. »  Jésus lui répondit : « Laisse les morts enterrer leurs morts ; et toi, va annoncer le règne de Dieu. »

Courte méditation :
Réorienter sa vie est une chose difficile. Passer d’une forme de vie à une autre nécessite un engagement ferme. Choisir la vie et aller de l’avant est une décision extrême. Il y a beaucoup de choses qui s’opposent à cet appel et à ce choix, le confort de la routine, les habitudes, les convenances sociales, les liens, tous les liens et l’irrésistible réflexe de regarder en arrière…
Cependant, personne ne peut décider à notre place, même pas Dieu. Il faut choisir soi-même d’emprunter le chemin nouveau qui s’ouvre devant nous. L’occasion de vivre une vie renouvelée se présente aujourd’hui et c’est maintenant qu’il faut la saisir dans la foi !
Dans ses paroles, Jésus propose de choisir la nouveauté radicale du Royaume de Dieu qui se présente en sa personne. Il ne faut pas seulement y aspirer mais œuvrer pour l’annoncer et préparer sa venue en s’y engageant totalement.

Prière :
Jésus, notre paix,
Tu nous appelles à te suivre et vivre la vie du Royaume ici et maintenant.
Malgré nos résistances, nous comprenons que ton Evangile peut modifier notre cœur et notre vie.
Seigneur convainc nos cœurs et donne-nous la confiance dont nous avons besoin pour marcher sur le chemin que tu éclaires de ta lumière. Amen !
Bien fraternellement en Christ.

Jean-Pierre
(11/05/2020)

Bonjour,
Comme tous les dimanches depuis le début du confinement le culte sera disponible à 10:30 sur Youtube :

Si vous disposez d’une box vous pourrez visualiser le culte sur votre télévision en vous rendant sur Youtube et en recherchant Saint Etienne du Perreux sur “Recherche”
Le lien sera également accessible sur Facebook :https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux
N’oubliez pas de “liker” sur YouTube et Facebook ça fait augmenter l’audience.

Une collecte sera faite pendant de culte pour la « matérialiser » vous pouvez suivre les informations suivantes :

Don en ligne étape par étape
1/Aller sur le site national de l’Eglise Protestante Unie de France : https://www.eglise-protestante-unie.fr/
2/ Taper « Le Perreux » dans la barre de recherche. Trois lieux de culte apparaissent.
3/ Cliquer sur « Saint-Etienne du Perreux » écrit en bleu.
4/ Cliquer sur l’icône rouge « faire un don »
5/ Remplir ses coordonnées et choisir son mode de paiement
6/ Valider

Bon dimanche à tous
Romain
(10/05/2020)

« Moi Je suis le pain vivant descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que moi je donnerai pour que le monde vive c’est ma chair. » Jean 6,51

Courte méditation :
Après avoir dépensé une énergie folle à tout faire pour rassurer et nourrir notre être matériel et physique, nous ressentons inévitablement une faim intérieure de nourriture spirituelle. Jésus nous dit qu’il est cette nourriture spirituelle dont notre être intérieur a besoin.
S’il existe une nourriture matérielle, il existe aussi une nourriture spirituelle.
Tu l’as trouvé en Jésus. Il est une nourriture éternelle qui donne la vie éternelle.
Aujourd’hui, dans la foi, nourris-toi de Jésus, Parole de Dieu, à travers l’Evangile et dans la prière pour croitre vers la vie véritable ! Amen !

Prière
Jésus notre espérance,
Tu es vivant et nous vivrons avec toi. Nous le croyons fermement.
Par ton Evangile tu nourris nos vies pour nous élever à notre véritable stature d’hommes et de femmes créés à l’image de Dieu.
Tu fais grandir en nous une assurance et une reconnaissance infinies par ta présence en nos cœurs.
Nous t’en louons et t’en rendons grâces. Amen !

Pr JPA
(04/05/2020)

Bonjour,
Comme tous les dimanches depuis le début du confinement le culte sera disponible à 10:30 sur Youtube :

Si vous disposez d’une box vous pourrez visualiser le culte sur votre télévision en vous rendant sur Youtube et en recherchant Saint Etienne du Perreux sur « Recherche »
Le lien sera également accessible sur Facebook :https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux
N’oubliez pas de « liker » sur YouTube et Facebook ça fait augmenter l’audience.

Une collecte sera faite pendant de culte, pour la « matérialiser » vous pouvez suivre les informations suivantes :

Don en ligne étape par étape
1/ Aller sur le site national de l’Eglise Protestante Unie de France : https://www.eglise-protestante-unie.fr/
2/ Taper « Le Perreux » dans la barre de recherche. Trois lieux de culte apparaissent.
3/ Cliquer sur « Saint-Etienne du Perreux » écrit en bleu.
4/ Cliquer sur l’icône rouge « faire un don »
5/ Remplir ses coordonnées et choisir son mode de paiement
6/ Valider

Bon dimanche à tous
Romain
(03/05/2020)

Texte : « Je désir e être parmi vous pour que nous recevions ensemble un encouragement, moi par votre foi et vous par la mienne ». Romains 1, 12

Courte méditation :
D’où nous vient l’encouragement dont nous avons besoin pour nourrir nos projets d’avenir ?
L’auto-motivation est possible. Mais pour combien de temps ?
Certains diront : « mon encouragement me vient de Dieu et de Dieu seul ». Certes, mais qui nous annonce la Bonne Nouvelle de Dieu ?
C’est Dieu qui nous unit dans son corps qu’est l’Eglise pour que chacun donne et reçoit. Chacun a part à la foi commune en Christ, pour enrichir l’autre. Aujourd’hui saisissons l’occasion d’enrichir quelqu’un par notre foi et laissons-nous enrichir par la foi d’un autre.

Prière
Esprit Saint,
Tu nous enrichis de tes dons.
Donne-nous d’enrichir d’autres et de nous laisser fortifier par nos frères et sœurs en Christ.
Nous voudrions, jour après jour, vivre en communion avec toi et les uns avec les autres,
en bonne intelligence, dans l’humilité et dans l’amour. Amen !

Pr JPA 🙏🏽
(27/04/2020)

Bonjour,
Vous pouvez retrouver le culte de ce  dimanche 26 avril en ligne sur YouTube :

Il sera visible sur vos poste de télévision si vous disposez d’une box, il vous suffit de vous rendre sur l’application YouTube et de rechercher sur « Recherche » Saint Etienne du Perreux et visionner le culte en famille.

Sinon comme à chaque diffusion il sera disponible également sur Facebook :https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux
N’OUBLIEZ LES POUCES BLEUS (LIKEZ) SUR FACEBOOK ET SUR YOUTUBE CA FAIT MONTER L’AUDIENCE !
ABONNEZ VOUS A LA CHAINE YOUTUBE IL SUFFIT DE CLIQUER SUR « ABONNER » C’EST EVIDEMMENT GRATUIT

Bon dimanche à tous !
Romain
(26/04/2020)

MEDITATION DU JOUR
Texte : « Venez à moi vous tous qui êtes fatigués de porter un lourd fardeau et je vous donnerai le repos. ». Matthieu 11, 28

Courte méditation :
Nous avons parfois le sentiment que la vie est lourde à porter, que Dieu nous demande l’impossible.
L’Evangile témoigne que Dieu n’attend pas de nous…l’irréalisable.
Il nous demande de l’aimer et d’aller avec confiance vers son Fils Jésus ;
D’aimer notre semblable ;
Et de nous aimer nous-même ;
Notre vie, alors, serait peut-être transformée, plus paisible, plus abondante, plus légère.

Prière
Dieu de toute éternité,
Tu attires à toi tous les hommes sans exception,
Et dans ton amour surabondant
Nous découvrons une paix du cœur. Amen

Pr JPA
(25/04/2020)

Jésus leur répondit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger ! » Ils lui demandent : « Irons-nous dépenser 200 pièces d’argent pour acheter du pain et leur donner à manger ? »

Courte méditation :
Jésus est un leader assez énigmatique. Il guide avec le souci permanent du bien-être de ses disciples. Pas question pour lui qu’ils manquent de l’essentiel. Pas question que lui vive dans un palais de roi et eux dans le manque et dans la rue. Il se dépouille de tout pour être à leurs côtés et se soucie à chaque instant de ce qu’ils pourraient manger, boire ou se vêtir.
Il ne donne aucune solution pratique à ses disciples pour réaliser ce qu’il ordonne, sinon la foi en Dieu et un commandement ancien à toujours réactualiser : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».
On ne peut s’empêcher d’entendre les oracles éthiques des prophètes de la Bible. Par leur bouche Dieu posait déjà des limites à l’insensibilité du cœur humain. « Quel malheur de voir ces gens qui ajoutent une maison à une autre et qui annexent un champ après un autre ! À la fin, ils ont pris toute la place, il n’y a plus qu’eux dans le pays. J’ai entendu le Seigneur de l’univers faire ce serment : « Je le jure, toutes ces maisons seront dévastées… »(Esaïe 5,8) ou encore « Comme des cages pleines d’oiseaux, leurs maisons sont remplies de ce qu’ils ont pris par fraude. C’est comme cela qu’ils sont devenus puissants et riches, gros et gras. Il n’y a pas de limite à leurs méfaits. Du coup, on ne rend pas la justice. On ne fait pas droit à l’orphelin, qui sinon aurait gain de cause. »(Jér5, 27-28).
Dans cette même ligne l’ordre de mission de Jésus est de trouver soi-même des solutions pour l’autre, un moment affaibli, et pas uniquement pour soi : Donner plutôt qu’accumuler. Jésus ne demande de donner que ce qu’on possède déjà. L’humanité n’a jamais été aussi riche mais elle est incapable de se servir de cette richesse pour le bien du monde et des hommes. Mais les prophètes crient souvent dans le désert, jusqu’au jour du malheur.

Prière
Dieu de justice,
Tu aimes chacun de nous sans exception.
Tu fais de chacun de nous un ouvrier de ta bonté et de ta justice.
Garde nos cœurs de la crainte et de l’avidité.
Ouvre nos mains et nos cœurs pour notre frère en humanité. Amen !

Pr JPA 🙏🏽
(24/02/2020)

« Le SEIGNEUR se tourna vers lui et dit : « Va avec cette force que tu as et sauve Israël de Madiân. Oui, c’est moi qui t’envoie ! Juges 6, 14

Courte méditation :
Parfois, l’avenir nous semble tellement incertain, les combats à mener paraissent tellement au-delà de nos forces, les difficultés tellement insurmontables que nous avons peur de ne pas y arriver. Nous renoncerions à faire face. Nous sommes si affaiblis, notre peur est si grande que cela nous paralyse alors nous perdons toute confiance en nous-mêmes. Même Dieu semble nous avoir abandonné.
Pourtant, même dans les situations impossibles à retourner un cri peut retentir du plus profond de nos entrailles, une force peut jaillir de nous, un appel à vaincre peut venir d’ailleurs, une confiance peut nous être insufflée. Le renversement des choses devient une raison de vivre pour nous-mêmes et en faveur de ceux que nous aimons.
Aujourd’hui et chaque jour, vas avec la force que tu as.

Prière
Dieu de consolation,
Dans nos épreuves tu viens nous relever et transfigurer nos cœurs.
Tu es la force qui jaillit dans notre faiblesse.
Par ton amour tu fais grandir notre foi et notre espérance. Amen !

Pr JPA
(23/04/2020)

« Vous me rechercherez et vous me trouverez, car vous me chercherez de tout votre cœur. Je me laisserai trouver par vous — déclaration du SEIGNEUR — et je rétablirai votre situation » :  Jérémie 29, 13-14.

Courte méditation :
Il me semble que ce temps de confinement a fait naitre en nous le souci de revenir à l’essentiel et pour beaucoup cela veut dire utiliser ce temps pour revenir à Dieu, pour chercher Dieu.
Chercher Dieu est un mouvement ou un sursaut de l’âme après avoir éprouvé le sentiment d’un vide intérieur ou d’une séparation de ce qu’il y a de plus ultime pour nous.
Alors nous estimons que le temps est venu de renouer avec ce qui est à la source de notre être. Les plus religieux d’entre nous reconnaissent en Dieu celui qui les fait vivre et ils se mettent à le chercher.
Dans le livre du prophète Jérémie c’est Dieu lui-même qui invite à cette quête d’absolu. Dieu y indique à l’homme, non seulement comment faire pour le chercher mais il lui fait la promesse que sa quête aboutira.
Le premier conseil que Dieu donne c’est de le chercher par la prière, l’invocation ou tout autre moyen. Le verbe hébreu utilisé par Jérémie laisse entrevoir l’idée d’une investigation, d’une recherche de renseignements pour parvenir à une connaissance certaine. Il faut donc chercher Dieu de toutes ses forces, de toute son âme et toute son intelligence pour atteindre le but de sa recherche.
Il y a encore une autre idée qui fait suite à la précédente, c’est celle de rechercher Dieu en interrogeant Dieu lui-même, par la prière certes mais encore par des supplications, par la demande de renseignements à Dieu sur Dieu. Là encore par tous les moyens Dieu promets qu’il répondra positivement à cette quête.
Il y a aussi dans ce texte de Jérémie l’idée de consulter quelqu’un, un guide, un maitre, pour obtenir une réponse éclairante. Du temps de Jérémie, le peuple allait consulter les prophètes dont la fonction était d’interroger Dieu pour lui, de le mettre en relation avec Dieu et de lui faire connaitre la volonté du Seigneur.
Quelque part il faut là aussi une de la curiosité qui pousse à l’action, de la passion même pour trouver l’objet de sa quête. Ce chemin que balisent Dieu et le prophète, permet sans doute d’éviter les erreurs et les mauvais guides qui sont toujours un danger d’égarement.
Alors au bout de la quête, il y a la rencontre que Dieu garantit lui-même. Le verbe hébreu ici utilisé par Jérémie sert à dire que le lieu recherché peut être atteint. Une autre image attachée à ce verbe véhicule l’idée que le but atteint est comparable à une récolte. Le chercheur récolte les fruits de sa quête acharnée, car Dieu se laisse trouver ; Il fait qu’on le trouve. Il est lui-même la récompense de la quête.
La Bible parle avec passion de la quête du Dieu véritable, juste et bon qui se laisse trouver après notre investigation ! Mais la Bible nous révèle une grâce plus grande encore que celle de l’exaucement de notre propre quête, celle de Dieu qui vient vers l’homme en Jésus-Christ. Il cherche sans cesse et avec passion ses frères et sœurs pour leur apporter la lumière et la vie, devrait-il en mourir sur une croix. Dieu nous rejoint dans faiblesse humaine, pour nous élever à la vie en abondance et éternelle avec Lui. Quel heureux échange !!
Cherchons Dieu de tout notre cœur car il se laisse trouver et laissons-nous aussi trouver par lui.

Prière
Dieu notre Père,
Nous voulons te chercher pour te connaitre et à travers toi nous connaitre nous-mêmes. Car te connaitre c’est la vie véritable. Que ce temps de ténèbres concoure à notre bien et que nous l’utilisions pour te chercher et te trouver toi le plus grand bien. Que brille ta lumière en nous et autour de nous ! Amen

Pr JPA
(22/04/2020)

Chers paroissiens,
Vous trouverez une nouvelle méditation en ligne sur YouTube :

Sur notre page Facebook :
https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux

Bonne journée à vous
Romain
(21/04/2020)

Voila la méditation du jour  :
Psaume 139, 23 : « Examine-moi à fond, ô Dieu, et connais mon cœur ! Sonde-moi et connais mes préoccupations profondes ! ».

Courte méditation :
L’expérience du confinement, peut-être plus que jamais, nous met en face de nous-même, ce juge implacable. Nous avons beaucoup essayé, nous nous sommes sur-occupés, mais avec le temps nous ne pouvons plus éviter ce face à face. Cependant, nous pouvons nous regarder avec douceur et amour si nous laissons Dieu poser son regard sur nous.
L’expérience spirituelle du regard de Dieu posé sur soi est à la fois menaçante et extraordinaire. Jacob quand il eut son rêve, Esaïe dans le Temple quand il eut la vision de son Seigneur, Paul sur le chemin de Damas, sont saisis de peur quand ils réalisent la présence de Dieu et son regard posé sur eux.

Mais le regard de Dieu posé sur soi doit être avant tout rassurant et c’est ce que David exprime dans ce psaume. C’est une grâce que la découverte de cette attention de Dieu pour l’homme. Le regard de Dieu fouille les profondeurs de la conscience et de l’âme. Cela fait peur car nous savons qu’il va y découvrir des choses que nous avons toujours voulu cacher, d’abord à nous-même peut-être mais aussi et surtout aux autres.
Cependant, c’est aussi une libération. Nous ne sommes plus seul à porter à nous porter nous-mêmes, à porter nos blessures, nos échecs, nos compromissions, notre culpabilité, ces lourds secrets que nous ne pouvons confier à personne. Nous ne sommes plus seuls à porter notre désir de rédemption, de miséricorde, de libération, de liberté intérieure.
Nous savons maintenant que Dieu sait et qu’il se montre bienveillant. Il porte de l’intérêt au sort de l’homme. Chacun peut dire : « Dieu sait tout de moi mieux que moi-même ; ce que je pense, ce que je désire, ce que je fais ». « Partout où j’irai Dieu me cherche et me voit ; rien ne sert que je me cache de lui ». Il me connait et me comprends, il veut éclairer tout ce qui assombrit ma vie. Il m’aime et m’a cherché pour cela.
Rien ne peut nous séparer de la quête que Dieu a de nous. Son regard illumine tout, le passé ; le présent comme l’avenir. David le reconnait, Dieu était là à sa naissance. Il a réalisé une œuvre merveilleuse. Dieu sait tout de lui car il l’a façonné et il connait le cours de sa vie. C’est un réconfort pour lui : désormais, pour David, chaque jour commence par une rencontre avec Dieu parce qu’il veille sur lui.

Dieu connait l’homme et conduit sûrement celui qui se confie en lui et accepte de marcher sous son regard. Dieu est toujours aux cotés de celui ou celle qui accepte d’être accepté par lui tel qu’il ou elle est. Pour David, ceux qui se cachent de Dieu s’égarent car il y a un grand bien à être totalement offert à son regard et à son amour : « Sonde-moi et connais mon cœur ! guide-moi vers la vie éternelle ! », vers la libération de tout ce qui me limite et m’enferme en moi-même. Le regard de Dieu est chargé de tendresse et de bienveillance. Le reconnaitre et se savoir connu de lui doit se vivre avec joie car il conduit sûrement vers notre accomplissement total et éternel.
Dieu était là à notre naissance. Il est là aujourd’hui. Il sera toujours là. Il conduit sur le chemin de la vie éternelle, avec lui, celle ou celui qui a pris plaisir à être sous son regard. C’est l‘assurance du disciple. Dieu est là, reconnaissez sa présence. Dieu en Christ est notre unique assurance. Amen !

Prière
Dieu qui connais nos cœurs,
Apprend-nous à aller vers toi et à nous laisser accueillir par toi. Ton regard d’amour a toujours été posé sur nous dans l’attente de notre approbation. Qu’aujourd’hui soit le jour où notre « oui » de toi rejoint ton « oui » de nous en Jésus-Christ. Amen !

Pr JPA
(21/04/2020)

Bonjour chers amis,
« Il faut qu’en toute choses gloire soit rendu à Dieu, par Jésus-Christ à qui appartiennent la gloire et la puissance pour toujours. Amen ! » 1 Pierre 4, 11

Courte méditation :
En ce temps d’épidémie et de confinement, on entend souvent l’expression « le monde d’après ». Que sera le monde d’après confinement ?
Pour le disciple du Christ, quelque soit l’avenir, il doit reposer sur un fondement, la foi au Christ. « Le monde d’après » quel qu’il soit devra, pour lui, reposer sur la foi.
Comment vivre dans la foi ? Dans la peine ou dans la joie ? Selon nos désirs ou selon la justice ? Dans la crainte ou dans la confiance ? Seuls ou avec et pour les autres ? En toutes circonstances dans la foi au Christ, mort et ressuscité pour nous ! Amen ! En toutes circonstances selon la volonté de Dieu pour nous.

A ceux qui sont tentés par un désir de perfection déjà réalisé, Pierre plus réaliste encourage plutôt à l’amour-agapè car l’amour couvre une multitude de péchés.
C’est une recommandation qui renforce la manière de vivre préconisée par l’apôtre : un style de vie dépouillée qui laisse la place à la prière et à l’amour du prochain.
Sans cet amour-agapè il n’y a ni existence chrétienne ni Eglise !
L’amour du prochain pardonne, oublie les fautes de celui-ci et ainsi arrête le développement des tensions, des luttes (dans l’Eglise pour commencer).
L’amour chrétien dresse une barrière devant les conflits, le mal, la méchanceté dans tous les domaines (économique, politique, social…).

Cet amour agapè (en tout cas dans l’Eglise) se caractérise par « la force et la constance de la résolution de demeurer disponible pour les frères ».
Dans le monde d’après « n’aimons pas en parole, avec de beau discours, mais en faisant preuve d’un véritable amour qui se manifeste par des actes ». Dans « le monde d’après », soyons plus déterminés que jamais à être des envoyés et de témoins de la foi, de l’espérance et de l’amour.
Que Dieu nous bénisse et nous garde dans la foi au Christ et à son enseignement ! Amen !

Prière :
Dieu de tout amour, nous voulons te confier la multitude de femmes, d’hommes, de jeunes, d’enfants, que tu appelles à être les témoins, de la foi, de l’espérance et de l’amour. Qu’ils soient une lumière qui brille dans « le monde d’après ». Amen !

Pr JPA
(20/04/2020)

Bonjour,
Le culte du dimanche 19 avril 2020 est disponible sur YouTube :

Pour les personnes qui ont une box tv il est possible de suivre le culte à la télévision en vous rendant sur YouTube et de sélectionner la chaine « Saint Etienne du Perreux sur le moteur de recherche.
Le culte peut aussi être visible sur notre page Facebook :
https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux

N’oubliez pas de « liker » sur Facebook et sur YouTube, cela permet d’augmenter l’audience ; pour les mêmes raisons n’hésitez pas à vous « abonner » à la chaine YouTube c’est évidemment gratuit.

Bon dimanche à tous
Romain
(19/04/2020)

Bonjour à tous, « que la paix soit avec vous ».

Texte :
« Et je vois la ville sainte, la Jérusalem nouvelle. Elle descend du ciel, envoyée par Dieu. Elle s’est faite belle comme une jeune mariée qui attend son mari. » Apocalypse 21, 2

Courte méditation :
Nous aimons nous projeter vers ce que nous planifions, ce que nous construirons, ce qui nous élève à nos propres yeux. Nous ne voulons laisser aucune place à ce qui advient malgré nous. Peut-être alors invoquons-nous la chance quand cela tourne à notre avantage ou condamnons-nous Dieu quand nous échouons. S’il y avait un dieu …
Cependant l’essentiel est donné, il surgit toujours de l’inattendu…de Dieu.
Dans ce verset, la ville sainte vient du ciel et c’est Dieu qui nous l’envoie. Ce n’est pas nous qui la construisons. Elle nous est donnée. Une réalité nouvelle surgit de ce qui semble être le jugement dernier.
Ni l’homme, ni la vie ne peuvent se réduire à ce que l’on veut en faire ou en voir. Une réalité éternelle et céleste surgit toujours d’auprès de Dieu pour une vie nouvelle. Le sens de la vie s’ouvre alors à l’essentiel, quand nous accueillons cette vie comme une grâce venant d’un Amour débordant qui nous promet notre accomplissement véritable.

Prière :
Père des lumières,
Nous croyons que tout don excellent et parfait descend d’auprès de toi.
Pour notre vie et notre avenir tu nous prépares à nous abandonner à toi dans la confiance et dans l’amour.
Louange à toi ô Dieu source et but de notre vie. Amen !

Fraternellement en Christ,
Pr JPA
(18/04/2020)

Bonjour à vous tous.
Ce vendredi annonce la fin d’une autre semaine de confinement. Prenez bien soin de vous et courage pour la suite.

Longue méditation du Psaume 23 v.4
« Même si je marche dans la vallée de l’ombre et de la mort, je ne redoute aucun mal, Seigneur, car tu m’accompagnes. Tu me conduis, tu me défends, voilà qui me rassure ».

Le livre des psaumes est un livre pour chanter Dieu !
Les psaumes, ce livre des prières d’Israël en réponse à la fidélité de Dieu a nourri la vie spirituelle de nombreux hommes et femmes depuis des millénaires. Chacun peut y puiser la nourriture qui lui permettra de trouver les forces pour faire face à toutes les circonstances de la vie.
Chaque situation personnelle y trouve un accompagnement.
Il y est question de celles et ceux qui se placent devant Dieu, qui reconnaissent devant lui leur insuffisance mais qui refusent de vivre sans lui car il est celui qui pardonne et relève son enfant. Le croyant s’attache à Dieu car il est celui qui éclaire son chemin, qui illumine sa vie et lui révèle sa destinée. En Dieu nous avons un avenir, Dieu accompagne le fidèle à chaque étape de la vie par-delà ce qui est le plus menaçant.

Le Seigneur est mon Berger !
Dans quel contexte le roi David a-t-il écrit ce Psaume ?
David était en fuite devant Saül, le premier roi d’Israël, lorsqu’il écrit cette prière. Saül le détestait et voulait le tuer. Alors David s’enfuit et tente d’échapper aux attaques de celui qui se déclare être son ennemi. Il se réfugie au pays de Juda, dans la forêt de Héreth. Cette forêt est selon la littérature rabbinique, une forêt désolée et desséchée comme la terre cuite. David s’installe aussi dans des déserts arides.
Isolé et poursuivi, il n’est pourtant pas abandonné de Dieu.
Dieu l’a protégé et éclairé tout au long de sa fuite devant Saül et devant la mort.
C’est ainsi que David a découvert que Dieu était son Berger, celui qui pourvoit à tous ses besoins, celui qui le guide comme il a guidé le peuple d’Israël dans le désert.
David lui-même a été berger, il connaît le dévouement du berger pour ses brebis. Il sait comment le berger prend soin de ses brebis. C’est pourquoi il s’abandonne lui-même à Dieu pour se réjouir, quoi qu’il arrive. Alors il peut déclarer « Le Seigneur est mon berger je ne manquerai de rien ».

Je ne manquerai de rien !
Les traductions divergent sur le temps du verbe « manquer ». Certaines mettent un présent : « je ne manque de rien », d’autres un futur « je ne manquerai de rien ».
Nous retiendrons le futur car précisément ce futur exprime une espérance, la foi en une promesse. Celle de la fidélité de Dieu qui a toujours été là dans tous les dangers et qui sera encore là dans l’avenir, face à l’ultime.
Dans le présent Dieu me fait coucher sur de frais herbages dit le psalmiste, il me mène près des eaux du repos. Il me conduit par les bons sentiers. Dans toutes mes migrations il est là. Il me rassure parce que même sur les chemins dangereux, face aux précipices, je ne suis pas livré à moi-même car le bon berger m’accompagne.
Comme la brebis, le croyant est celui qui reconnaît qu’il a besoin d’être dirigé sur les sentiers les meilleurs et d’être protégé du danger !
C’est parce que le psalmiste connaît parfois le doute et la crainte que la présence du berger le rassure. La paix de son cœur est toujours une victoire de la foi, de la confiance, que sa réflexion et le souvenir de son parcours de vie avec Dieu lui donnent. Une certaine assurance s’enracine dans la foi que le Berger n’abandonne jamais ses brebis. Dans le futur il sera encore là.

A la bergerie.
L’espérance et la promesse se précisent : « j’habiterai dans la maison du Seigneur tout au long de ma vie ». Voilà une expression du bonheur et de la grâce, après les migrations trouver un lieu d’abondance, et profiter de la présence constante du berger.
Même dans les lieux les plus dangereux et les plus effrayants l’homme pieux ou la femme qui se confie en Dieu n’a rien à craindre, car il ou elle sait que Dieu l’élève pour être avec le Christ, en lui. Il ou elle sait que Dieu l’élève dans une position royale que symbolise l’huile d’onction.
Seule la bonté et la grâce de Dieu peuvent faire accéder à cette élévation pour l’éternité en Dieu.
Nous pouvons d’autant plus partager cette espérance que le Seigneur Jésus s’est identifier au Bon Berger. Le Bon Berger « connaît ses brebis et leur donne la vie éternelle ». « Elles ne périront jamais et nul ne les ravira de ma main », dit –il.
C’est avec assurance que nous demeurons dans la foi et faisons face aux épreuves, jour après jour.

Prière :
Jésus, notre confiance, en nous tu viens allumer la lumière de la foi et de l’espérance. Serait-elle faible, elle suffit pour soutenir en nos cœurs la présence de Dieu. Merci d’être notre Bon Berger chaque jour, avec fidélité et amour. Amen.

Fraternellement en Christ 🙏🏽.
Jean-Pierre
(17/04/2020)

Chers amis,
En ce jeudi dans la semaine de Pâques, je vous propose de revenir à l’un des fondamentaux de la vie chrétienne : celui la prière !

 « Mais toi, quand tu veux prier, confine-toi dans ta chambre la plus retirée, verrouille ta porte et adresse ta prière à ton Père qui est là dans le secret. Et ton Père qui voit dans le secret, te le rendra »  Matthieu 6, 6.

La prière permet d’aller à la source de notre engagement, de l’enraciner dans la présence de Dieu.
Prier pour les autres consiste à porter leurs fardeaux, leurs épreuves et leurs joies. La prière inclut la reconnaissance pour les temps heureux, mais aussi le soutien, l’intercession dans les temps difficiles. Pour cela, il est bon de nous informer de ce que vivent nos proches et ceux que nous connaissons, et oser être vrai envers eux, en partageant nos propres épreuves ou faiblesses. La prière permet aussi de voir autrui dans le regard de Dieu, en lui laissant tout ce qui nous échappe.
Prier pour l’autre, et pour les autres, prier avec l’autre, et avec les autres, c’est peut-être l’une des constantes de la spiritualité chrétienne qui a nourri des générations de croyants et de témoins.
Place maintenant à un texte attribué à Saint Jean Chrysostome (5ème siècle) … ou l’art d’unir action et contemplation, amour de Dieu et de l’humanité :

« Le bien suprême, c’est la prière, l’entretien familier avec Dieu. Elle est communication avec Dieu et union avec lui. De même que les yeux du corps sont éclairés quand ils voient la lumière, ainsi l’âme tendue vers Dieu est illuminée par son inexprimable lumière.
La prière n’est donc pas l’effet d’une attitude extérieure, mais elle vient du cœur. Elle ne se limite pas à des heures où à des moments déterminés, mais elle déploie son activité sans relâche nuit et jour.
En effet, il ne convient pas seulement que la pensée se porte rapidement vers Dieu lorsqu’elle s’applique à la prière ; il faut aussi, même lorsqu’elle est absorbée par d’autres occupations (…), y mêler le désir et le souvenir de Dieu, afin que tout demeure comme une nourriture très savoureuse, assaisonnée par l’amour de Dieu, à offrir au Seigneur de l’univers. Et nous pouvons en retirer un grand avantage, tout au long de notre vie, si nous y consacrons une bonne part de notre temps. La prière est la lumière de l’âme, la vraie connaissance de Dieu, la médiatrice entre Dieu et les hommes.
Par elle, l’âme s’élève vers le ciel et embrasse Dieu dans une étreinte inexprimable ; assoiffée du lait divin, comme un nourrisson, elle crie avec larmes, vers sa mère. Elle exprime ses volontés profondes et elle reçoit des présents qui dépassent toute la nature visible.
Car la prière se présente comme une puissante ambassadrice, elle réjouit, elle apaise l’âme. Lorsque je parle de prière ne t’imagine pas qu’il s’agisse de paroles.
Elle est un élan vers Dieu, un amour indicible qui ne vient pas des hommes et dont l’Apôtre parle ainsi : « Nous ne savons pas prier comme il faut, mais l’Esprit lui-même intervient pour nous par des cris inexprimables ». Une telle prière, si Dieu en fait la grâce à quelqu’un, est pour lui une richesse inaliénable, un aliment céleste qui rassasie l’âme. Celui qui l’a goûté est saisi par le Seigneur d’un désir éternel, comme d’un feu dévorant qui embrase son cœur ».

Bon confinement, dans la paix du Christ, à tous.
Fraternellement,
Pasteur Laza Nomenjanahary
(16/04/2020)

Bonjour à tous.
Que votre journée soit belle et heureuse sous la grâce de Dieu.
Voici une pensée pour aujourd’hui.

COURTE MEDITATION DU JOUR
Texte du jour :
« N’aie pas peur, petit troupeau. Car il a plu à votre Père de vous donner le Royaume ». Luc 12,32

Courte méditation :
Nous sommes parfois submergés de soucis et de craintes pour nous-mêmes et pour les nôtres. L’existence nous met dans des situations inconfortables et menaçantes. Les soucis matériels sont réels ; les fins de mois sont difficiles et l’avenir semble sombre, surtout en ce temps de pandémie. Mais c’est au cœur de cette réalité que le Christ Jésus nous dit : « ne crains pas ». C’est parce-que c’est lui qui le dit que nous pouvons et devons ne pas nous inquiéter car le Père connait nos besoins. Nous nous devons d’accueillir cette parole de Jésus dans la foi car si Dieu a trouvé bon de nous donner son Royaume c’est que nous avons du prix à ses yeux.
C’est au cœur même des soucis que nait la foi et la libération de la peur. Mettons notre foi en Dieu et n’ayons pas peur !

Prière
Ô Dieu notre Père,
Ouvre-nous à la confiance et à la simplicité de cœur,
Pour nous abandonner entre tes mains et à ton amour,
Sans peur ! Amen !

Pr JPA🙏🏽
(15/04/2020)

Frères et sœurs
Courte méditation du jour.

Texte :
Actes 2, 36-37 : « Que toute la maison d’Israël le sache donc bien : Dieu l’a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que vous avez crucifié ! Après avoir entendu cela, ils eurent le cœur transpercé… »

Courte méditation :
Vous laissez-vous toucher au cœur par le Christ, par ses paroles, par ses actes, par sa mort sur une Croix et par sa Résurrection ?
Le rencontrer vraiment, même à travers le témoignage d’un de ses disciples, est une chose extraordinaire.
Le disciple et apôtre Paul dira : « Car j’ai jugé bon, parmi vous, de ne rien savoir d’autre que Jésus-Christ, Jésus-Christ crucifié », « ma proclamation n’avait rien d’un discours persuasif de la sagesse humaine, c’était une démonstration de l’Esprit-Saint ».
La simplicité du témoignage met en avant le Christ source de réconciliation et de communion avec Dieu.
En cheminant désormais vers la Pentecôte, laissez-vous enseigner et toucher par l’Esprit de Dieu qui vous révélera qui est vraiment Jésus-Christ.

Prière
Esprit-Saint, c’est toi qui prépares nos cœurs à rencontrer le Christ.
Viens révéler la grâce et l’amour de Dieu à chacun de nous, par le moyen que tu veux.
Envoie tes témoins annoncer le Christ crucifié et ressuscité pour que notre joie soit complète. Amen !

Pr JPA.
Amitiés en Christ 🙏🏽😇
(14/04/2020)

Chers frères et sœurs en Christ,
Vous pourrez suivre le culte de Pâques sur YouTube :

Visible sur la télévision à condition d’avoir une box sur YouTube sur la chaine Saint Etienne du Perreux
Sur Facebook :
https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux

Joyeuses Pâques !
Romain 
(12/04/2020)

CHRIST EST RESSUSCITE !
IL EST VRAIMENT RESSUSCITE !
ALLELUIA !
LE MESSAGE DE PÂQUES C’EST L’AMITIE DE DIEU POUR TOI !


Jean 15, 15 : « Je ne vous appelle plus serviteurs, parce qu’un serviteur ne sait pas ce que fait son maître.
Je vous appelle amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père ».

Courte méditation :
Au-delà de la vénération divine et religieuse, Christ t’offre son amitié.
Il veut que tu le connaisses comme il te connait.
Il se donne à toi. Il veut devenir ton intime.
Il a franchi toutes les distances qui te séparaient de lui. Il t’a tout dit de lui et de son Père. Il s’est mis à nu pour toi.
Le message de Pâques c’est l’amitié infinie de Dieu pour toi !

Prière
Dieu, ami des hommes,
Quand nous comprenons que tu es proche, notre cœur accueille ta paix.
Tout notre être peut changer.
Tu nous fais grandir en communion avec toi.
Merci pour ta divine amitié ! Amen !

JP ANZALA 🙏🏽
(12/04/2020)

Chers frères et sœurs en Christ,
Nous allons mettre le culte de la veillée de Pâques en ligne ce soir à 19h30

Toujours les mêmes conditions : possibilité de visionnage sur TV à condition d’avoir une box sur rendre sur YouTube et rechercher Saint Etienne du Perreux
A noter qu’il y aura la participation du groupe de louange.
La vidéo sera aussi présente sur Facebook :
https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux

N’oubliez pas de « liker » la vidéo sur YouTube ou sur Facebook (ça augmente la notoriété)
Bon WE Pascal !

Romain
(11/04/2020)

Bonjour chers frères et sœurs,
Voici la méditation du jour :

Marc 16, 3
« Elles disaient entre elles : Qui roulera pour nous la pierre de l’entrée du tombeau ? »

Courte méditation :
Certaines situations semblent ne pas avoir d’issue, de solution.
On ne voit vraiment pas comment on s’en sortira sans l’aide de quelqu’un. Mais voilà, dans la nuit, on est désespérément seul face à notre impuissance, on est désarmé. C’est justement là que peut se manifester la mystérieuse présence de Dieu, son soutien, son amour inconditionnel. La parole de Jésus se fait vérité :  » Ne t’ai-je pas dit que si tu crois tu verras la gloire de Dieu ? « .

Prière 
Dieu de tout amour,
Quand nous traversons une épreuve,
Avec toi, une voie demeure toujours ouverte. Sans que nous le sachions encore,
Tu nous prépares à te donner gloire dans la joie et la louange de la victoire de la vie.
Avec toi à nos côtés, tout nous est possible. Amen !

JP ANAZALA🙏🏽😇
(11/04/2020)

Chers frères et sœurs en Christ,
Le culte du Vendredi Saint sera en ligne ce soir à 19:30 sur YouTube :

Visible sur une télévision sur la box l’occasion de suivre le culte en famille. (Aller sur YouTube et sélectionner la chaîne Saint Etienne du Perreux sur « recherche ») et sur la page Facebook :
https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux

En attendant, le pasteur vous partage sa méditation du jour :
Jean 13, 14 : « Si moi le Seigneur et Maitre je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns les autres ».

Courte méditation : Le cœur de l’Evangile de Dieu c’est l’amour. Dieu est amour. Jésus nous dit que l’amour c’est plus que les mots, que c’est plus que les rites religieux ; c’est se mettre au service les uns des autres. Particulièrement en ce temps de pandémie, nous devons ouvrir notre cœur aux autres et participer chacun selon ses possibilités au formidable élan de solidarité qui est en train de naitre entre les hommes. Aimer l’autre c’est le servir avec simplicité et humilité, parfois même au risque de sa vie.

Prière : Dieu d’amour, Quand nous accueillons ton amour, une flamme brûle en nous. Ton amour pour nous est la source de notre amour pour tous les hommes.
Nous te rendons grâces, toi qui es allé jusqu’au bout de ton amour pour nous en Jésus-Christ. Amen !

Que Dieu garde vos familles,
Pasteur Jean-Pierre Anzala
(10/04/2020)

Chers frères et sœurs,

Vous retrouverez le culte de ce Jeudi Saint en ligne ce soir dès 19:30.
Précision ce culte est un culte didactique qui explique les symboles du repas de Pâques tel que l’a pratiqué Jésus.
Sur YouTube (toujours visible sur TV pour ceux qui ont une box en se rendant sur la chaine Saint Etienne du Perreux)

et sur Facebook :
https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux

Soyez bénis
(09/04/2020)

Bonjour à vous tous.

Esaïe 50, 4
« Le Seigneur Dieu m’enseigne ce que je dois dire pour encourager celui qui n’a plus de force. Chaque matin, il me réveille pour que j’écoute comme un bon disciple ».
Courte méditation :
Chaque matin être réveiller par Dieu lui-même !
Chaque matin devenir ou redevenir disciple, quel beau projet de vie !
Chaque matin, écouter Dieu pour recevoir de lui un enseignement, une parole d’encouragement et d’espérance, peut-être d’abord pour soi. Ensuite, partager, encourager tous les autres disciples, tout le peuple, avec cette parole.
Certainement la Bonne Nouvelle parviendrait ainsi jusqu’au bout du monde et chacun deviendrait disciple.
Prière
Jésus le Christ, paix de nos cœurs, ton Evangile vient ouvrir nos oreilles à la plénitude de ton amour.
Il est espérance, il est lumière intérieure.
Jésus-Christ Fils de Dieu, ouvre nos oreilles
Et nos bouches publieront tes louanges. Amen !

Jean14, 15-16 :
« Si vous m’aimez, vous obéirez à mes commandements. Je demanderai au Père de vous donner quelqu’un d’autre pour vous venir en aide, afin qu’il soit toujours avec vous : c’est l’Esprit de vérité. »
Courte méditation :
Jusqu’à la venue du Christ les croyants ne sont pas seuls. L’Esprit-Saint leur est donné. Il réside avec eux et en eux en permanence, pour leur venir en aide. Il leur sera un soutien toujours proche. Nous ne sommes pas abandonnés à la solitude.
Profitons du confinement pour sentir la présence du Saint-Esprit avec nous et en nous.
Prière
Esprit-Saint, Mystère d’une présence,
A chacun tu dis : « Pourquoi t’inquiéter ? Une seule chose est nécessaire :
Un cœur à l’écoute pour comprendre que Dieu t’aime et est toujours à tes cotés et en toi ».

Bien fraternellement en Christ.
JPA 🙏🏽
(08/04/2020)

Bonjour à tous,
Courte méditation :
Verset : « En tout premier lieu je recommande que l’on adresse à Dieu des demandes, des prières, des supplications et des remerciements pour tous les humains » 1 Tim 2,1
La prière pour tous correspond au salut offert pour tous, par grâce. C’est se rendre compte de l’importance de tous devant Dieu, du plus petit au plus grand, du plus humble au plus élevé. C’est espérer l’accomplissement de la volonté de Dieu qui veut que tous les humains soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité qui est en Jésus-Christ.

Prière
Jésus notre espérance, en toi nous trouvons l’amour dont Dieu veut inonder le monde et nos vies. En toi, nous pouvons dans la prière, tout remettre au Père, élever tous les hommes, les petits et les grands, les bons et les mauvais. Tu es notre salut. Amen !

Méditation sur l’onction de Béthanie à suivre sur le lien :

 Le pasteur J-P ANZALA
(07/04/2020)

Chers paroissiens,
Après la suppression des cultes dominicaux et la suspension des nos activités paroissiales, nous sommes tous dans une situation inédite. Mais nous voulons plus que jamais rester Église ensemble. Il existe de nombreux moyens et outils qui nous permettent de nous encourager, de nous édifier et de nous porter dans la prière les uns les autres.

Le blog des pasteurs de l’Inspection en est un. Il est quotidiennement alimenté à distance, mais néanmoins en communion par et dans l’Esprit Saint, nous pouvons nous unir dans la réflexion profonde et dans la prière.

Merci de diffuser ce blog autour de vous. Il est possible de recevoir régulièrement dans vos boîtes mails les nouvelles publications en cliquant sur « follow » qui se trouve à gauche du logo.Voici le lien :
medium.com/@inspectionlutherienneparis

Pour la semaine sainte, le pasteur Jean-Frédéric Patrzynski y a proposé des méditation : cliquez ICI.

Nous vous informons également que la Fédération protestante de France, avec le soutien du ministère de l’Intérieur, propose depuis le 6 avril un numéro vert d’accompagnement et de soutien spirituel : 08 05 380 222. Des pasteurs et des aumôniers sont à votre écoute de lundi au samedi de 9h00 à 18h00.
Cette écoute est anonyme. L’appel est gratuit depuis un poste fixe ou un téléphone portable.

Fraternellement en Christ,

Pasteur Jean-Fréderic Patrzynski (Inspecteur ecclésiastique) & Pasteur Laza Nomenjanahary (Inspecteur ecclésiastique élu)
(06/04/2020)

Chers frères et sœurs,
Je vous propose une méditation pour aujourd’hui avec la lettre de Paul à Timothée 1,15 :  » Jésus Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs dont je suis le premier « .
Le projet de Dieu est de sauver le monde.  C’est là, une espérance pour nous. Merci à Dieu pour cette bonne nouvelle de l’Évangile.  Merci à lui,  parce que cette bonne nouvelle n’est pas seulement pour moi.  Elle est pour tous !
Prière 
Seigneur,  remplis nos pensées et nos rêves de l’amour,  de la joie et de la paix.  A chacun et à  ce monde qui est le tien,  donne chaque jour l’espérance,  la force et le courage.  Amen

Que la grâce de Dieu soit sur toi !
Esther Melanie Boulineau (paroisse de Béthanie)
(05/04/2020)

Chers paroissiens,
Nous vous partageons de courtes méditations que la pasteure de la paroisse de Béthanie a la gentillesse de nous envoyer pour vous entretenir dans la prière :

1) Voici la méditation pour aujourd’hui avec le psaume 86,15 :  » Mais toi Seigneur,  tu es un Dieu miséricordieux et bienveillant,  lent à la colère,  plein de fidélité et de loyauté « 
Dans un moment de silence,  remémore toi la miséricorde de Dieu envers toi.  Dans les pires moments de ta vie,  tu n’as pas été abandonné (e), dans les meilleurs, tu n’étais pas seul(e). Aujourd’hui,  encore,  dans tout ce que tu vis,  ce Dieu fidèle et loyal est avec toi.
Prière
Au début de cette journée Seigneur,  ouvre moi tes bras dans ta miséricorde.  Et,  pendant la journée,  garde moi,  ainsi que mes proches,  sans oublier ce monde qui est le tien,  de tout mal, de toute violence et de toute peur.  Amen

2) Méditation avec Esaïe 46,4 :  » jusqu’à votre vieillesse, je resterai le même,  jusqu’à vos cheveux blancs,  je vous soutiendrai.  Je l’ai déjà fait,  je vous ai porté,  je vous soutiendrai,  je vous délivrerai ».
Dieu nous portera toujours.  Il nous portera avec toute notre charge,  car il est le Dieu de la promesse.  Il nous appelle à venir à lui,  les mains vides,  pour être soulagés.  Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés,  je vous donnerai du repos.
Prière
Délivre nous Seigneur des fardeaux qui nous épuisent aujourd’hui. Porte tous  ceux qui vivent dans l’angoisse et la peur.  Soutiens les faibles et ceux qui sont las.  Place nous tous en sûreté dans la forteresse de ton amour,  par Jésus,  le  Christ.  Amen

Que le grâce de Dieu soit sur vous tous !
Bonne journée à vous,  sous le regard bienveillant de Dieu !

Esther Melanie Boulineau (pasteure  paroisse Béthanie)
(04/04/2020)

Chers paroissiens,
Nous voilà à l’aube de la semaine sainte qui s’ouvre avec le culte des Rameaux que vous pouvez suivre en cliquant sur le lien ci-dessous :

Les personnes qui ont une box peuvent visualiser le culte sur leur téléviseur en se rendant sur la chaîne YouTube de la paroisse « Saint Etienne du Perreux ».
Le culte sera également visible sur Facebook :
https://www.facebook.com/paroisse.saintetienneduperreux
N’hésitez  pas à partager ces liens autour de vous.

NB : Le pasteur enverra des méditations pour les jeudi, vendredi et samedi saints. Un culte de Pâques vous sera également proposé sur le même principe.
Que la grâce et la paix de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ vous accompagnent tout au long de cette semaine.
(05/04/2020)

(02/04/2020)
(01/04/2020)
(31/03/2020)
(29/03/2020)
(21/03/2020)
(22/03/2020)
Prédication du pasteur Jean-Pierre ANZALA sur le jeûne et la prière
(19/03/2020)
Prédication de Christine VEAUX sur l’évangile de Jean 4. 5-42

5 il arriva dans une ville de Samarie appelée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à son fils Joseph. 

6 Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C’était environ midi. 

7 Une femme de Samarie vint puiser de l’eau. Jésus lui dit: «Donne-moi à boire.» 

En effet, ses disciples étaient allés à la ville pour acheter de quoi manger. 

9 La femme samaritaine lui dit: «Comment? Toi qui es juif, tu me demandes à boire, à moi qui suis une femme samaritaine?» – Les Juifs, en effet, n’ont pas de relations avec les Samaritains.

10 Jésus lui répondit: «Si tu savais quel est le cadeau de Dieu et qui est celui qui te dit: ‘Donne-moi à boire’, tu lui aurais toi-même demandé à boire et il t’aurait donné de l’eau vive.» 

12 Es-tu, toi, plus grand que notre ancêtre Jacob qui nous a donné ce puits et qui a bu de son eau, lui-même, ses fils et ses troupeaux?» 

13 Jésus lui répondit: «Toute personne qui boit de cette eau-ci aura encore soif. 

14 En revanche, celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura plus jamais soif et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.» 

15 La femme lui dit: «Seigneur, donne-moi cette eau afin que je n’aie plus soif et que je n’aie plus à venir puiser ici.» 

16 «Va appeler ton mari, lui dit Jésus, et reviens ici.» 

17 La femme répondit: «Je n’ai pas de mari.» Jésus lui dit: «Tu as bien fait de dire: ‘Je n’ai pas de mari’, 

18 car tu as eu cinq maris et l’homme que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit la vérité.» 

19 «Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es un prophète. 

20 Nos ancêtres ont adoré sur cette montagne et vous dites, vous, que l’endroit où il faut adorer est à Jérusalem.» 

21 «Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. 

22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. 

23 Mais l’heure vient, et elle est déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité. En effet, ce sont là les adorateurs que recherche le Père. 

24 Dieu est Esprit et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.» 

25 La femme lui dit: «Je sais que le Messie doit venir, celui que l’on appelle Christ. Quand il sera venu, il nous annoncera tout.» 

26 Jésus lui dit: «Je le suis, moi qui te parle.» 

27 Là-dessus arrivèrent ses disciples, et ils étaient étonnés de ce qu’il parlait avec une femme. Toutefois, aucun ne dit: «Que lui demandes-tu?» ou: «Pourquoi parles-tu avec elle?» 

28 Alors la femme laissa sa cruche, s’en alla dans la ville et dit aux habitants: 

29 «Venez voir un homme qui m’a dit [tout] ce que j’ai fait. Ne serait-il pas le Messie?» 

30 Ils sortirent de la ville et vinrent vers lui. 

31 Pendant ce temps, les disciples le pressaient en disant: «Maître, mange.» 

32 Mais il leur dit: «J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas.» 

33 Les disciples se disaient donc les uns aux autres: «Quelqu’un lui aurait-il apporté à manger?» 

34 Jésus leur dit: «Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé et d’accomplir son oeuvre. 

35 Ne dites-vous pas qu’il y a encore quatre mois jusqu’à la moisson? Eh bien, je vous le dis, levez les yeux et regardez les champs: ils sont déjà blancs pour la moisson. 

36 Celui qui moissonne reçoit un salaire et amasse du fruit pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble. 

37 En effet, en cela cette parole est vraie: ‘L’un sème et l’autre moissonne.

38 Je vous ai envoyés récolter une moisson qui ne vous a pas demandé de travail; d’autres ont travaillé et vous êtes entrés dans leur travail.» 

39 Beaucoup de Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause des paroles de la femme qui rendait ce témoignage: «Il m’a dit tout ce que j’ai fait.» 

40 Ainsi donc, quand ils vinrent le trouver, les Samaritains le prièrent de rester avec eux. Il resta là deux jours. 

41 Un bien plus grand nombre crurent à cause des paroles de Jésus, 

42 et ils disaient à la femme: «Ce n’est plus seulement à cause de ce que tu as dit que nous croyons, car nous l’avons entendu nous-mêmes et nous savons qu’il est vraiment [le Messie,] le Sauveur du monde.»

(20/03/2020)
Prédication du pasteur Jean-Pierre ANZALA sur l’évangile de Matthieu 5. 38-48

38 Vous avez appris qu’il a été dit: Œil pour œil et dent pour dent.
39 Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l’autre.
40 Si quelqu’un veut te faire un procès et prendre ta chemise, laisse-lui encore ton manteau.
41 Si quelqu’un te force à faire un kilomètre, fais-en deux avec lui.
42 Donne à celui qui t’adresse une demande et ne te détourne pas de celui qui veut te faire un emprunt.
43 »Vous avez appris qu’il a été dit: ‘Tu aimeras ton prochain et tu détesteras ton ennemi.’
44 Mais moi je vous dis: Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent,
45 afin d’être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les collecteurs d’impôts n’agissent-ils pas de même?
47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire? Les membres des autres peuples n’agissent-ils pas de même?
48 Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait.

(17/03/2020)
Prédication du pasteur Jean-Pierre ANZALA sur l’évangile de Matthieu 4. 1-11.

1 Alors Jésus fut emmené dans le désert par l’Esprit, pour être tenté par le diable.
2 Et ayant jeûné quarante jours et quarante nuits, après cela, il eut faim.
3 Et le tentateur s’étant approché, lui dit : Si tu es fils de Dieu, dis que ces pierres deviennent des pains.
4 Mais lui, répondant, dit : Il est écrit : Ce n’est pas de pain seulement que l’homme vivra, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
5 Alors le diable le transporte dans la ville sainte et le met sur l’aile du saint lieu ;
6 et lui dit : Si tu es fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera à ses anges des ordres à ton sujet ; et ils te porteront sur leurs mains, de peur que tu ne heurtes ton pied contre une pierre.
7 Jésus lui dit : Il est encore écrit : Tu ne tenteras point le Seigneur ton Dieu.
8 Le diable le transporte encore sur une montagne fort haute ; et il lui montre tous les royaumes du monde et leur gloire,
9 et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si, te prosternant, tu m’adores.
10 Alors Jésus lui dit : Va-t’en, Satan ; car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu le serviras lui seul.
11 Alors le diable le laisse ; et voici, des anges s’approchèrent, et ils le servaient.

(15/03/2020)